Keep in touch

Date

« décembre 2006 »
dimlunmarmerjeuvensam
     1 2
3456789
10 111213 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 282930
31       

et heure (en Californie)

Krazy Kitty © 2005-2007

Krazy Kitty en Californie

29 décembre 2006

254 - Douce France, cher pays de mon enfance

(Sachez au passage que je déteste Maurice Chevalier)

Deux semaines. Deux petites, courtes, trop courtes semaines. Pendant lesquelles tout fut fait au pas de course, ou presque, pour voir le maximum de choses, de gens, d'endroits.

Paris. L'Hôtel de Ville, Notre-Dame, Saint-Michel, la Tour Eiffel et les Champs-Elysées, Montparnasse, le Louvre, la Seine et ses quais, le quartier Latin (rue Saint-Jacques, le Panthéon, la Mairie du Cinquième, le jardin du Luxembourg, rue Mouffetard et la Contrescarpe, la place Saint-André), Montmartre, le Sacré-Coeur, le Grand-Palais et l'exposition Trésors engloutis d'Alexandrie (trop froid, trop de monde), l'IMA et l'exposition Venise et l'Orient, l'île Saint-Louis, rue Saint-André des Arts, Saint-Germain-des-Prés... Et les amis, Camille et mon Ange, une bande de Teubreux l'espace de brèves heures, Camille et mon Ange encore, Giant Panda, Souffleur de Brume en coup de vent, et d'autres. Des restaurants, des crêpes, des bistrots, un pub irlandais et un repas de Noël anticipé. Les boulangeries au coin des rues, les pharmacies qui ne sont pas dans les grandes surfaces, les sapins aux prix exorbitants, le métro, etc. Des livres (dont le Petit traité de Manipulation à l'usage des honnêtes gens - il y a un compliment dans le titre), des jeux (dont Gloom dont le but est de rendre son personnage le plus malheureux possible alors que les adversaires s'emploient à son bonheur), de la musique (dont Tété), une vraie montre enfin pour mon anniversaire anticipé, et d'autres.

Digne. Les montagnes, la vieille ville, Saint-Jérôme et Notre-Dame du Bourg, mon enfance à travers école, conservatoire, collège, lycée et balades dans les rues. Et l'appartement dans lequel j'ai grandi. Petite Maman, et le Beagle. En vitesse.

Accompagnés d'un GPS un peu récalcitrant (le blondinet sait parfaitement dire « Tournez à gauche » maintenant), Aix-en-Provence (le cours Mirabeau, la vieille ville, le quartier Mazarine), l'abbaye de Silvacane, Avignon (le Palais des Papes, le pont Saint-Bénézet, la ville), le Pont du Gard, Uzès berceau de la famille (la tour Fénestrelle, le duché, les maisons respectives de mes arrières-grands-parents, etc.).

Valence, dans la brume, le Crussol à peine visible, ma grand-mère, les cadeaux de Noël. Des bijoux avec une parfaite constance (quel manque d'imagination ces gens - que je m'exclame pour ne pas trop rougir), des extraits de Maroc, et la Carmagnole en boîte à musique - tandis que le blondinet reçoit le Pont d'Avignon et autres souvenirs de France.

Lyon, verglacée, pour un repas de Noël en famille.

Six-cent-cinquante photos tapées à trois (le blondinet indécollable de l'objectif, moi qui réussis parfois à lui dérober l'appareil, et Petite Mère fixant sous forme de zéros et de uns sa fille et un Américain en France). Plus celles faites de nous par Giant Panda ou d'inconnus touristes sur mon appareil. Plus la pellicule vouée à l'ombre de mon Ange, plus celles que quelques autres ont eu à peine le temps de prendre.

Et toutes mes excuses à ceux (nombreux, hélas) que nous n'avons pas eu le temps de voir. Ou trop peu.

Improvisé par Krazy Kitty à 10:50 in All of Me
Pitits Mots [12] | A reculons [] | Lien indélébile


Coin des lecteurs (avec de vrais morceaux de JavaScript dedans)

    C'est pas parce que tu détestes Maurice Chevalier qu'il faut lui imputer les crimes de Charles Trenet, hein...

    Miaouté par Giant Panda le 29 décembre 2006 à 12:05

  • Panda > Ah tiens j'ai confondé avec Ca sent si bon la France (qui pue des chaussettes encore plus que Douce France, au passage).

    Miaouté par Krazy Kitty le 29 décembre 2006 à 12:23

  • Quand je pense que c'est mon 'rère-grand-père qui en a fait une vedette !
    Et il paraît que lors de la première de "Ca sent si bon la France", des étudiants se sont amusés à lancer des boules puantes dans la salle.

    Ta visite éclair me rappelle un ami qui avait "fait" toute l'Italie (enfin les grandes villes touristiques, mais ça fait déja beaucoup) en 3 semaines (dont Venise en une matinée).

    P.-S. : ton moral va-t-il mieux ? non parce que, dans l'incertitude, j'attends pour te faire râler à nouveau.

    Miaouté par philippe le 29 décembre 2006 à 14:44

  • Philippe > Ah ces étudiants, quels joyeux lurons.

    « ton moral va-t-il mieux ? non parce que, dans l'incertitude, j'attends pour te faire râler à nouveau. »
    C'est beau quand même, tant de sollicitude... Le moral est bon, ne t'inquiète pas. J'ai même des réserves de répartie...

    Miaouté par Krazy Kitty le 29 décembre 2006 à 18:45

  • J'ai eu un doute, en te lisant, alors j'ai cherché. Et j'ai trouvé :

    "Le mot arrière qui, comme nom, prend la marque du pluriel (assurer ses arrières) demeure en revanche invariable aussi bien comme adjectif (les roues arrière, les sièges arrière) que comme élément adverbial d’un mot composé. On écrit donc des arrière-grands-parents, de même que des arrière-boutiques ou des arrière-pensées, par exemple." (site en lien ci-dessus)

    J'ai bien fait de ne pas t'offrir le traité de manipulation, donc.

    Miaouté par Laure Tografe le 30 décembre 2006 à 02:23

  • s/dessus/dessous

    Miaouté par Laure le 30 décembre 2006 à 02:24

  • Laure Ange (pas pu m'empêcher, tu l'auras cherché...) > Ces stupides adjectifs invariables (cf orange, par exemple, encore que le pluriel en soit paraît-il glissé dans l'usage de même que celui de rose) commencent à faire un peu trop les malins à mon goût.

    Miaouté par Krazy Kitty le 30 décembre 2006 à 17:05

  • Vu dans les pubs Google chez Laurel :

    http://www.voyages-mp3.com/paris/visiter-paris.php

    Un peu tard pour te l'offrir

    Miaouté par philippe le 30 décembre 2006 à 17:12

  • Dis donc, toi qui es calée en chansons françaises : Laure Ange, c'est pas la femme de Guy Marchand ?
    (c'était la demi-minute "humour débile")

    Miaouté par philippe le 30 décembre 2006 à 17:27

  • J'ai pas compris...

    Sinon, une demi-minute, ça fait un quart de nute ?

    Miaouté par Ton Ange le 31 décembre 2006 à 08:21

  • Philippe > Faut dire qu'on s'y est tous mis, pour la peine, à l'humour débile.

    Mon Ange > Marchand d'oranges ?

    Miaouté par Krazy Kitty le 31 décembre 2006 à 13:44

  • Ton Ange > ça fait comme qui dirait verge-nuts (oui parce que pine-nuts c'est pas poli, la demoiselle dirait qu'on ruine la réputation de son blog)

    Miaouté par philippe le 31 décembre 2006 à 15:30






Lecture du moment

Les histoires de Jacob
Thomas Mann
 
Le premier tome de Joseph et ses frères, un peu l'inverse du concept de La Bible illustrée expliquée aux enfants : des événements racontés dans la Bible, mais replacés dans un contexte historique, au coeur des influences de diverses civilisations et rapports humains. Et le tout bien écrit.

Mentions légales

"Partir, c'est mourir un peu. Mais mourir, c'est partir beaucoup."
[Alphonse Allais]
 
Blog garanti sans conservateurs. Déconseillé aux moins de 36 mois. A manipuler avec précaution. Demander conseil à votre pharmacien. Convient à l'alimentation des nourissons. L'abus d'alcool nuit gravement à la santé. D'ailleurs, fumer tue.*
 
* Rayer les mentions inutiles.