Krazy Kitty en Californie

24 octobre 2006

214 - Comment avoir le mal du pays en dix leçons

1. Réalisez que la dernière fois que vous avez parlé français (pas écrit, non, parlé) était au téléphone il y a dix jours, la dernière fois que vous avez appelé votre petite maman.

2. Sentez les larmes monter à vos yeux au rayon boucherie parce que voir du gigot d'agneau vous fait penser à l'agneau de Sisteron (et à l'abattoir en bas de chez vous).

3. Soyez incapable de donner le prix exact du ticket de métro parisien, parce que ça fait trop longtemps que vous ne l'avez pas utilisé.

4. Faites un tour sur vos blogs préférés, laissez trois commentaires débiles, réalisez qu'il s'agit là de votre plus fidèle fenêtre sur la France (avec le site de libé tant qu'il est encore gratuit), insistez lourdement sur l'aspect pathétique de la chose.

5. Allez faire les magasins. Tombez sur des sous-vêtements en tailles européennes. Veillez à être obligée de faire la conversion depuis la taille américaine que vous savez porter.

6. Demandez-vous à quelle heure le soleil peut bien se coucher dans votre ville natale. Posez la question à votre maman parce que vous n'avez plus aucune idée de ce à quoi ça ressemble l'automne, en Bas-Alpie.

7. Rêvez que votre blondinet parle parfaitement français.

8. Cherchez à traduire « Don't beat yourself up » en français, alors que cette expression « fait parfaitement sens » dans votre esprit. Profitez-en pour chercher une traduction de « perfectly makes sense ». Echouez lamentablement. De dépit continuez à vous battre vous-même vers le haut.

9. Recevez les photos du mariage d'un de vos amis. Appesantissez-vous sur le fait que vous n'avez jamais eu l'occasion de rencontrer sa femme, parce que vous ne l'avez pas vu, lui, depuis plus de deux ans. Admirez, outre sa prestance dans un costume, tous ces gens que vous connaissez réunis pour l'occasion. Réalisez que la vie continue, là-bas, sans vous.

10. Enfin, veillez à vous entourez de gens prévenants qui ne manqueront pas de vous demander de temps à autre si votre pays ne vous manque pas trop.

Bonus : Afin de pouvoir continuer à pratiquer longtemps (c'est-à-dire sans sauter dans le premier avion pour Paris), assurez-vous de communiquer sur place et à distance avec quelques personnes adorables et / ou optimistes. Ayez aussi un papa télépathe qui vous appelle très peu mais toujours quand vous avez le plus besoin d'entendre sa voix.

A tous ceux à qui j'ai virtuellement parlé récemment, par messagerie instantanée,  par échange d'e-mails ou de commentaires bloguesques, merci. C'est grâce à vous que le moral reste bon.

Improvisé par Krazy Kitty à 18:29 in I'm a stranger here myself
Pitits Mots [12] | A reculons [] | Lien indélébile


Coin des lecteurs (avec de vrais morceaux de JavaScript dedans)

    Alors moi je dis le petit remède à tout ca c'est une Soirée Billard Vendredi 27 octobre à partir de 19H au Classic Q (près de l'aéroport)avec les sympathiques gens de VivreenOC.
    Au programme : billard, bières, burgers et ESPN sur écrans géants. Wouaihhhhhh

    Allez Hands up !!
    Je passe te prendre à quelle heure ? bisouxxxxxxxxx

    Miaouté par Claire le 24 octobre 2006 à 22:44

  • j'ai un bon truc... quand tu sens le blues arriver, pense à Sarko, Lepen, De Viliers ... .

    tu me fais une petite place ?

    Miaouté par kalimbra le 24 octobre 2006 à 23:08

  • 1/ Merci Skype ?
    2/ Mééé ! Il a bon goût l'agneau français ! (et les pubs débiles à la radio, elles ne te manquent pas trop ?)
    3/ Incapable aussi, j'ai une carte intégrale depuis bien trop longtemps (et comme je ne lis plus mes relevés de compte [le privilège de ceux qui gagnent trop d'argent pour avoir besoin de compter] incapable de dire aussi combien ça me coûte chaque moi pour ma 3 zones).
    4/ Imagine la vie des expats avant l'invention du net. Le pathétique devient nettement plus jouissif. Mesure ta chance !
    5/ Là, je compatis.
    6/ T'as qu'à mettre une deuxième horloge sur ton burp (meuh non j'déconne).
    7/ T'es pas dans la merde !!!
    8/ Oh, mon chef n'arrête pas d'employer l'expression "faire sens". Et sans accent.
    9/ Après l'apéritif, on aperçoit un bifteck aplati. On s'apitoie dessus et on finit par s'apaiser (sans s'apesantir).
    10/ Putain moi la France me manquerait au bout d'UN MOIS. Pas toi ? Tu reviens quand, dis ?

    Miaouté par Comme une image le 25 octobre 2006 à 01:41

  • Allons allons, il serait peut-être temps de garder une prise sur toi-même, non ?

    Miaouté par Giant Panda le 25 octobre 2006 à 04:01

  • Claire > Oh ben tiens on viendra peut-être avec le blondinet. Ca lui fera de l'entraînement pour les vacances, tous ces Français.

    Kalimbra > Pense à Georges II, Schwarzy...

    Cui >
    1. Oui, vive Skype.
    2. Non, les pubs bien con j'en ai ici aussi. Même que des fois je les comprends même pas (peut-être qu'elles sont trop intellos pour moi, remarque).
    9. Je savais bien qu'elle avait l'air louche, ma phrase. Si je t'aperçois, je t'attrape, je t'aplatis et je t'aplanis, sans m'apitoyer et sans m'apaiser. Na.
    10. Quand je peux...

    Panda > Je t'en prie, je garde les prises si je veux !

    Miaouté par Krazy Kitty le 25 octobre 2006 à 07:24

  • Bah, héhé, de rien. Mais bon, tu sais, c'est aussi grâce à toi que notre moral reste bon :- ) .

    Miaouté par Camille(l'autre) le 25 octobre 2006 à 14:07

  • > Krazy Kitty > Schwartzy...Georges II ... euh ouais... bon.. euh.. c'est quand le prochain départ pour Mars.?

    Miaouté par kalimbra le 25 octobre 2006 à 23:08

  • Camille, peux-tu m'expliquer pourquoi diantre ton nom saute systématiquement des commentaires ?

    Miaouté par Krazy Kitty le 26 octobre 2006 à 08:30

  • Et l'Iran, ça ne te dirait pas
    Les personnes de la haute société y parlent français.

    On dirait surtout que tu traînes un de ces spleens ces jours-ci. Le raccourcissement des jours peut être...

    Miaouté par philippe le 26 octobre 2006 à 15:47

  • Philippe > Faut le dire tout de suite, si on veut se débarasser de moi...

    Sinon, oui, je fais ma petite dépression automnale (le soleil se couche à 18h et on a pas encore changé changé d'heure... argh quoi)

    Miaouté par Krazy Kitty le 26 octobre 2006 à 15:54

  • Plus ou moins tout le monde fait sa petite dépression automnale, c'est pour ça qu'en France (désolé d'en rajouter une couche)il y a le beaujolais nouveau.

    Sisteron : tu es du pays de Giono (et pas bien loin de la Grand Terre, à Lurs).

    Miaouté par philippe le 26 octobre 2006 à 16:04

  • Salut!!!

    Si j'ai bien compris toi aussi tu viens du 04! Moi je suis de Villeneuve et j'ai aussi le mal du pays! La différence c'est que moi je ne suis à San Francisco que depuis 2 mois et demi! Ton post est un peu vieux, donc avec un peu de chance ton coup de blues sera passé!Sinon, voilà quelques uns de mes remèdes: 1)tu télécharges des films français genre le diner de cons, les visiteurs et autres films bien français. 2)tu ne va surtout pas à la boucherie mais tu mets des herbes de provence dans tout ce que tu cuisines! 3) Tu écoutes des chansons bien françaises que tu n'as pas écouté depuis des siècles. 4) Tu installes un économiseur d'écran qui fait défiler les photos de ta famille, tes amis, la lavande, les oliviers.... ça a l'air un peu ridicule mais ça marche! En plus je ne sais pas vers chez toi mais dans la baie de San Francisco il y a quelques français avec qui il est bon de parler de temps en temps... Il doit très certainement y avoir des groupes francophones à LA!Bon c'est vrai ce n'est pas le top pr perfectionner l'anglais, mais qu'est-ce que c'est bon pr le moral! Bref, je viens de découvrir que je suis à 300% provençale, française et un peu chauvine en plus! Ciao!

    Miaouté par sam04 le 12 mars 2007 à 21:42






Lecture du moment

Les histoires de Jacob
Thomas Mann
 
Le premier tome de Joseph et ses frères, un peu l'inverse du concept de La Bible illustrée expliquée aux enfants : des événements racontés dans la Bible, mais replacés dans un contexte historique, au coeur des influences de diverses civilisations et rapports humains. Et le tout bien écrit.

Mentions légales

"Partir, c'est mourir un peu. Mais mourir, c'est partir beaucoup."
[Alphonse Allais]
 
Blog garanti sans conservateurs. Déconseillé aux moins de 36 mois. A manipuler avec précaution. Demander conseil à votre pharmacien. Convient à l'alimentation des nourissons. L'abus d'alcool nuit gravement à la santé. D'ailleurs, fumer tue.*
 
* Rayer les mentions inutiles.